• Accueil
  • Blog
  • Conseils
  • Le métier de Motion designer en agence motion design : le profil recherché

Le métier de Motion designer en agence motion design : le profil recherché

4 mai 2020

Un métier en plein essor

Les clients des agences motion designsont de plus en plus exigeants. Ils sont de plus en plus exposés à ce type de communication à travers leurs navigations professionnelles ou personnelles. Les vidéos motion design sont omni présentes sur les sites et les réseaux sociaux. Il est communément admis qu’un format compris entre 1 et 2 minutes permet de formater et véhiculer des messages très complets. Le niveau des professionnelset la performance des logiciels permettent désormais de proposer des créations d’un très haut niveau. L’efficacité des logiciels apermis d’augmenter la qualité des projets tout en diminuant leurs coûts. Cette baisse de prix a contribué à augmenter le succès de ce mode de communication et aengendré un véritable appel d’air pour une multitudes de métiers créatifs dont les motions designer.

Le motion design omniprésent et indispensable dans de nombreuses oeuvres audiovisuelles

Vous l’avez surement remarqué, le motion design est présent partout dans les médias audiovisuels : cinéma, télévision, internet.

Dans les films, les reportages, les documentaires, la publicité, dans l’animation dans les clips musicaux etc…

Le principal objectif du motion design est de valoriser le message et le véhiculer le plus efficacement possible auprès d’une cible donnée.

Comment travaille un motion designer

Le motion design est réalisé principalement par un motion designer, mais ce dernier intervient le plus souvent au cœur d’une chaine constituée habituellement d’un rédacteur concepteur, d’un directeur/trice artistique, d’un illustrateur et d’un sound designer qui gère la partie vocale et musical d’un projet.

En fonction du budget alloué au projet, il arrive que la partie conception rédaction soit réalisée en amont par le client pour les petits budgets. Le motion designergèrera l’animation mais dans certains cas il peut aussi assurer la partie direction artistique et l’animation. Mais en général, ce n’est pas la configuration idoine pour donner naissance à un projet de qualité.

Un métier qu’il est possible de pratiquer sous différents statuts.

Un motion designer free-lance au sein d’une équipe de free-lance

Le motion designer peut exercer son métier en free-lance. En général il ne travaille pas seul sur un projet, il s’intègre dans une équipe de plusieurs free-lance. Dans ce cas c’est souvent le client qui gère lui-même la partie conception rédaction et il confie le sound design à un autre free-lance

Un motion designer free-lance gérant la totalité d’un projet motion design seul

Si le motion designer a en plus une bonne plume, et s’il sait dessiner, Il pourra réaliser la quasi-totalité du projet seul (à l’exception des voix off et du sound design). Ce profil d’homme-orchestre est assez rare mais il permet souvent d’obtenir des projets très personnels « cousus main ». C’est du travail artisanal et cela ne permet pas d’envisager des volumes de productions importants.

Un motion designer salarié intégré dans une agence motion design

Le motion designer peut travailler dans une agence de motion design en s’intégrant à une équipe composée d’autres professionnels de la création : des rédacteurs (trices) concepteurs (trices), des directeurs artistiques, des motion designer, des d’illustrateur (trices).

C’est dans ce contexte agence que nous allons décrire les qualité requises recherchées par une agence motion design.

Les qualités pour exercer en agence motion design

Le motion designer parfait (comprendre « complet »)en agence existe peut-être mais ils sont rares en agence car ils ont tendance à se mettre à leur compte rapidement. En effet s’ils ont suffisamment de cordes à leur arc (rédaction, animation, illustration) pour pouvoir gérer la quasi-totalité d’un projet,ils n’ont pas grand intérêt à rester salariés.

Mais ne nous le cachons pas ce profil est extrêmement rare et ce n’est pas ce que recherche en priorité une agence motion design

Nous distinguons 3 grandes compétences nécessaires chez un motion designer, et une multitude de qualités à avoir.

Première compétence :

Connaitre parfaitement les logiciels de graphismes de dessins, d’images et surtout animation. Connaître parfaitement les techniques d’animation.

Disons que cette compétence est le miminum requis mais elle n’est pas suffisante.

Deuxième compétence :

La compétence qui fait la différence et qui est la plus appréciéeest la capacité à interpréter un storyboard, qui permet au motion designer d’enrichir le travail du rédacteur concepteuren étant une vraie force de proposition. C’est fondamental car le rédacteur/trice concepteur/trice n’est pas toujours animateur et il n’a pas toujours les meilleures idées pour convertir une idée (ou plus difficile encore : un concept) en une série de signes et symboleshabilement animés.

Le bon motion designer prendra le relais du rédacteur le plus en amont possible et n’hésitera pas à lui suggérer des modifications /optimisations sur lestoryboard. Cela nécessite de dépasser la stricte technique d’animation à travers une plus grande implication de sa part. Idéalement il faut que ces deux professionnels puissent travailler et échanger le plus possible au moment de la conception du storytelling. Ce n’est pas toujours facile compte tenu des plannings respectifs toujours surchargés, mais c’est indispensable. C’est justement la capacité du motion designer à s’intégrer le plus en amont possible dans le process de création qui sera appréciée. Il leur faut parfois savoir s’imposer pour prouver leurvaleur ajoutée à l’ensemble de l’équipe. Il arrive souvent qu’au pied du mur, stylet en main, l’animateur imagine une animation à laquelle personne n’avait pensé même après une réunion. L’art du bon motion designer est de parvenir à l’imposer tout en respectant les susceptibilités du groupe.

Troisième compétence :

Un bon motion designer doit pouvoir dessiner… un peu. Il ne s’agit pas de lui demander de réaliser toutes les illustrations, certaines agences comme l’agence motion design Pixel Farandole préfèrent faire appel à deux professionnels distincts sur un projet, mais le motion designer doit pouvoir adapter les dessins et les pictogrammes au contexte du scénario sans nécessairement refaire appel à l’illustrateur /trice.

Ensuite pour finir les agences recherchent pour leur motion designer une multitude de qualités partagées par un grand nombre de professionnels des secteurs de la création : curiosité, rigueur, remise en question, ouverture, bon caractère, etc.

Menu